La Pierre du Diable

29/4/2007

Editions Corps 16( gros caractères) 2004

Premier Prix du roman policier de Chambray les Tours

Présent à la grande  bibliothèque Nationale du Québec( Montréal)

Résumé

La disparition de Rébecca, la belle séductrice de la Pierre du Diable, dans l'incendie de sa maison était-elle un accident ? En tout cas, le soir où le brasier a dévoré la jeune femme, Marcelin a re

Editions FLAMMARION 2004connu une silhouette qui s'enfuyait.


 

Pourtant l'affaire a été classée. On disait à l'époque que la foudre était à l'origine du sinistre qui provoqua les deux morts. C'était aussi la thèse du maréchal-des-logis chef Lormont. Trente ans plus tard, alors qu'une série d'incendies criminels met sur le pied de guerre les gendarmes de Saint-Jean-de-Bournay, les mémoires se réveillent, les langues se délient, les souvenirs resurgissent. Des cendres encore tièdes conduisent l'adjudant Di Nazzo, enquêteur à la brigade des recherches de Vienne, à des braises plus anciennes mais toujours aussi brûlantes.

 


Le petit mot de Nicole

 

 

Un premier prix du roman policier....voilà de quoi mettre le coeur en fête.


 

Ce ne devait être qu'une histoire de crimes et d'enquêtes, un polar tout simple, mais voilà que mes personnages m'ont entraînée dans leurs tourments, et je me suis attachée à chacun d'eux, plaidant la cause de l'un, condamnant l'autre, souffrant avec Romane de cette mère disparue et de son irrévocable décision, quitte à se perdre elle-même. Dans ce bois de Pierre Grand, j'ai surpris Marcelin en larmes devant sa belle apparition.

 

Et la Pierre du diable n'était plus une fiction mais le drame vécu par des amis que je voulais partager avec vous.


 

C'est ainsi que j'ai présenté mon roman sur le forum Plume libre et encore aujourd'hui, je me revois dans le bois sombre où trônait, imperturbable, l'énorme roche artasienne. Ce jour là, j'ai compris que mon histoire ne pouvait se dérouler qu'en ces lieux. La pierre m’attendait pour me révéler son secret.


 

De l'amour à la haine, la frontière se franchit d'un pas, si rapide qu'il vous étourdit. C'est ce que découvrira Romane avec effroi au fur et à mesure de son enquête. Un jeu de chat et de souris s'engage entre elle et l'adjudant Bernard Di Nazzo, une vérité explose que Rachel refusera de toutes ses forces par amitié pour elle. Dans cette campagne qui respire la paix, depuis des années un homme attend en silence sa revanche, pire, sa vengeance. Il ne pense pas un instant aux drames qu'il va déclencher, aux révélations douloureuses qui seront faites au-delà du nom des coupables. Il n'a qu'un regret, celui de n'avoir pu aimer autrement qu'en secret sa trop belle Rébecca, celle qui enflamma son coeur, à lui, le rouquin du bois de Pierre Grand....Il ne pardonnera jamais.

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

PG Lebaudet QUEBEC, le 19-09-2010 à 02:32:01 :

ENFIN!

J'ai quand même fini par lire votre roman " La pierre du Diable ", pour ma défense j'avais pris énormément de retard sur mes lectures. Il me reste maintenant à secouer ma paresse "LÉGENDAIRE" ... Et oui je suis humble en plus de toutes mes qualités. HUMMMmm! Comme dirait ... ... Je disais donc qu'il me restait le plus dur à faire, écrire mon article sur mon blogue. Je peux vous dire tout de suite que j'ai bien aimé et il est certain, pour moi, que je vais chercher à lire d'autre aventure de ce gendarme ... Un peu trop clean (net) à mon gout. C'est louche! Le Baudet

Nicole Provence, le 08-01-2009 à 01:29:49 :

a ROTKO

  Bonjour Rotko!...Pardonnez-moi mais je n'ai pu écrire directement sur votre lien. je le fais donc ici et ce serait gentil que vous m'écriviez un petit mot  via le lien  "Contact" de mon site Internet.

 

Et si nous nous sommes rencontrés, n'hésitez pas à me le faire savoir ou à écrire un petit commentaire dans le mini forum....

 

Je vois que vous avez lu "La pierre du diable", ce roman qui est toujours demandé depuis sa sortie et que je signe régulièrement.  Merci de l'avoir apprécié . Avec le dernier paru en août, " La dernière cuvée de Marianne" vous pourrez faire connaissance avec les personnages dans leur première aventure...et vous enchaînerez avec les autres romans, polars-enquêtes, ou romans noirs...et je serai heureuse de lire votre avis.

 

Et si vous aimez les enquêtes, je ne vais pas tarder à vous emmenez jusqu'au Cambodge avec un polar pour la Jeunesse" Les génies décapités"  qui plaira autant j'en suis certaine aux adultes. Il paraîtra courant 2009...

 

Surveillez le Blog, j'annoncerai sa date de sortie.

 

Bonne Année à vous et....à bientôt!   New year!

                                    

                                            Nicole

rotko, le 05-01-2009 à 09:46:37 :

un bon enquêteur

 

 

"Des cendres encore tièdes conduisent l'adjudant Di Nazzo, enquêteur à la brigade des recherches de Vienne, à des braises plus anciennes mais toujours aussi brûlantes"

 

Pour trouver l'incendiaire, il faut donc suivre la piste avec le même entrain que l'auteur file sa métaphore !

 

bien cordialement

 

rotko

Nicole Provence, le 04-11-2007 à 05:51:49 :

Toujours présente sur les salons .....

aux côtés des autres romans, La pierre du diable séduit les lecteurs qui, une fois le résumé lu, l'embarque avec le second...deux romans sinon rien.....le plaisir de retrouver  l'adjudant Bernard Di Nazzo, Rachel, l'incorrogible GJ...et Charlie bien sûr.Un prochain roman vous emmènera plus loin, hors frontières iséroises...

Patience d'. et vous serez récompensés.  Nicole

spanish, le 15-08-2007 à 15:59:52 :

zut j'y arriverais

je ne comprends pas mais mon mot ne veux pas s'inscrire comme je veux 
alors je l'écris différement : D E S C R I P T I O N
ah mais !!!

Nicole Provence, le 15-08-2007 à 04:51:01 :

Commentaire sans titre

Merci ma Spanish...mais pour deions.... ..nous avions compris!.....

spanish920, le 14-08-2007 à 18:46:51 :

Eratum

"deions" ne voulant absolument rien dire ... il faut lire "deions" merci

Spanish920, le 13-08-2007 à 17:45:44 :

la pierre qui porte bien son nom ...

Sur une base résolument policiére, Nicole nous prend doucement par la main pour nous conduire dans les méandres de l'âme humaine.
Les deions si magistrales du ressenti des différents personnages se font sans heurt et tout en finesse.
La précision et la documentation sur les lieux cités confère au roman un réalisme troublant, qui, lié au suspens, nous font passer un moment de lecture intense.

Nicole Provence, le 07-08-2007 à 22:55:39 :

La pierre....

Coucou Valserine. je vois que tu es venue respirer les senteurs du bois de pierre grand . Merci de ton appréciation pour l'intrigue. je t'attends désormais pour un avis sur les autres....a bientôt donc. Bises Nicole

valserine, le 04-08-2007 à 04:56:53 :

Commentaire sans titre

Quel bonheur un polar qui nous emmène si profondément au coeur d'un tel secret, avec un côté intemporel vraiment séduisant.

Et puis, tout en nous accrochant à l'enquête, Nicole nous montre vraiment les lieux avec couleurs et odeurs.

 

ps : c'est sympa cette petite présentation du livre que tu fais.

Nicole Provence, le 31-07-2007 à 02:12:07 :

Commentaire sans titre

Il t'a rappelé notre région, notre campagne...c'est vrai que même si mon intrigue était déjà toute faite, mes héros bien définis ainsi que leur rôle, c'est la pierre du diable( la vraie, elle existe!) qui lui a donné vie. Tout s'est mis en place avec une précision à laquelle je ne m'attendais pas. J'ai "vu" Marcelin,  le fantôme de Rébecca, et même Rachele avec Romane, fouiller autour de la pierre pour y trouver quelques indices....Il ne me restait plus qu'écrire!....

Dondiega, le 30-07-2007 à 09:32:54 :

Commentaire sans titre

Le personnage de Di Nazzo, si attachant, l'ambiance de notre belle région, le climat dû à la mentalité des gens, qui ne m'est pas inconnu non plus, l'histoire passionnate et l'écriture si fluide... j'avais tout aimé dans ce roman...

Véro

Nicole, le 06-06-2007 à 01:48:31 :

Commentaire sans titre

Je te prends au mot Marianne...et quand tu seras chez notre amie commune, il ne vous faudra que peu de temps pour me rejoindre, et je vous emmènerai découvrir la "pierre"  d'Artas bien sûr, mais aussi la petite chapelle dans laquelle Rebécca séduisit le père Mathias, et le champ de Justin, la vigne de Marcelin...tout le décor que tu retrouveras tel que tu l'auras lu....

Marianne, le 05-06-2007 à 09:16:08 :

La Pierre du Diable

Que dire sur La Pierre du Diable ? Que c'est avant tout un roman aux mille senteurs, aux mille couleurs, où les rivalités d'antan, les secrets enfouis remontent à la surface. Où la campagne cache sa noirceur sous ses belles couleurs.

Les personnages deviennent des "proches", font partie de notre univers et on pourrait les croiser au coin d'un chemin.

Une lecture qui laisse des goûts et des couleurs dans la tête, qui fait appel à nos sens, et le destin tragique de Rebecca qui nous rend triste... Un jour, j'irais voir cette Pierre du Diable !

| Contact author |